Macron vs Van Damme

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Macron vs Van Damme

Message par Mig le Mar 14 Fév - 11:19

avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Invité le Mar 14 Fév - 11:33

Mig a écrit:
Et le pire...c'est que si cet histrion se retrouve au second tour de la présidentielle...les électeurs seront assez cons pour l'installer sur le trône élyséen...
Une question que personne ne se pose par ailleurs : Macron n'ayant aucun parti politique avec lui - le soutien des socialiste n'y suffira pas -, comment ferait-il pour obtenir une majorité à l'Assemblée Nationale..? Une période de grands désordres politiques s'ouvrirait alors immanquablement...
avatar

Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Sam 18 Fév - 11:31

avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Sam 18 Fév - 11:39

Le jeu pervers de la campagne autour du passé colonial

Suite à la «petite phrase» d'Emmanuel Macron qualifiant la colonisation de crime contre l'humanité, l'historienne Laurence de Cock décrypte l'usage politicien du passé colonial dans la campagne électorale. «On devrait l’applaudir pour cela mais quelque chose nous retient. Ce quelque-chose relève justement du volontaire bannissement des historien.ne.s de ce pervers échiquier politicien, et de la transformation d’un objet d’histoire en Supermarket du passé où le candidat circule de rayon en rayon selon sa liste de courses et sa recette du jour.»


https://blogs.mediapart.fr/edition/les-mots-en-campagne/article/170217/le-jeu-pervers-de-la-campagne-autour-du-passe-colonial

Ben oui il en faut pour tout le monde ..un slogan pour ceux ci, un autre pour ceux là ..une petite phrase pour ceux ci, un autre phrase pour ceux là ...et il y a des cons "qui marchent "..surtout des cons de "gauche" (enfin anciennement de gauche Wink )
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Invité le Sam 18 Fév - 12:31

A propos de combat à la Van Damme...
...Je crains pour toi Mig, que Macron ne fasse une prise de soumission à l'équipe Mélenchon - Hamon...et que tu devras te résigner à manger ton galure et voter finalement pour...Macron en mai prochain, comme une grande majorité du "peuple de gôche"... Smile
avatar

Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Sam 18 Fév - 18:51

Espadassin a écrit:A propos de combat à la Van Damme...
...Je crains pour toi Mig, que Macron ne fasse une prise de soumission à l'équipe Mélenchon - Hamon...et que tu devras te résigner à manger ton galure et voter finalement pour...Macron en mai prochain, comme une grande majorité du "peuple de gôche"... Smile
Peut-être à Hamon mais pas à Mélenchon..d'ailleurs je ne pense pas qu'ils vont s'unir ..je ne vois pas Mélenchon avec Valls dans son équipe. Quant à moi le 7 mai je pense aller à la pêche Wink
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Sam 18 Fév - 19:29

Mig a écrit:
Espadassin a écrit:A propos de combat à la Van Damme...
...Je crains pour toi Mig, que Macron ne fasse une prise de soumission à l'équipe Mélenchon - Hamon...et que tu devras te résigner à manger ton galure et voter finalement pour...Macron en mai prochain, comme une grande majorité du "peuple de gôche"... Smile
Peut-être à Hamon mais pas à Mélenchon..d'ailleurs je ne pense pas qu'ils vont s'unir ..je ne vois pas Mélenchon avec Valls dans son équipe. Quant à moi le 7 mai je pense aller à la pêche Wink
La défaite de Valls à la primaire de la « Belle alliance populaire » a été une bonne nouvelle. Mais aujourd’hui, les médias et des forces diverses cherchent à repeindre le PS aux couleurs du changement. Or, Benoît Hamon est maintenant le candidat du PS et il a hélas choisi d’embarquer dans son sillage celles et ceux (ministres et député-·e-·s) qui ont développé une politique de droite au gouvernement, asservie à la logique des traités européens. Peut-on croire que Mme El Khomri ou M. Valls, et tant d’autres figures du PS, portent demain d’autres choix que ceux qu’elles et ils ont imposés à coup de 49.3 ? Comment croire que Hamon pourra mener la politique qu’il propose alors que sur les 394 candidat·e·s investi·e·s par le PS, 64% ont une position sociale libérale, 21% indéterminée et seulement 10% en accord avec lui ! Peut-on encore faire confiance à une « Union de la gauche » qui ne serait que ravalement de façade façon 2017, pour répondre sérieusement aux exigences populaires ?


https://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/160217/nous-choisissons-lavenir-en-commun-avec-j-l-melenchon-plutot-qu-une-gauche
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Dim 19 Fév - 10:19

Les humiliés de la République selon Macron



On suppose que les 3 nouveaux fans disciples de l'autre forum sont d'accord avec lui Wink
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Dim 19 Fév - 10:34

Wink
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Dim 19 Fév - 11:10

"Qui était humilié ?" Les propos de Macron sur la Manif pour tous ne passent pas


"C'est ce qui s'est passé avec le mariage pour tous, où on a humilié cette France-là." Emmanuel Macron ne parle pas de n'importe quelle France, mais de celle des adversaires du mariage pour tous. Dans son interview jeudi 16 février à "l'Obs", le candidat à la présidentielle décrit comme l'"une des erreurs fondamentales" du dernier quinquennat le fait "d'ignorer une partie du pays qui a de bonnes raisons de vivre dans le ressentiment et les passions tristes"."C'est ce qui s'est passé avec le mariage pour tous, où on a humilié cette France-là. Il ne faut jamais humilier, il faut parler, il faut 'partager' des désaccords. Sinon des lieux comme le Puy-du-Fou seront des foyers d'irrédentisme.""Tragique", "impardonnable"... La communauté LGBT n'a pas de mots assez forts pour qualifier la sortie du candidat d'En marche ! Elle accuse Emmanuel Macron de "draguer" la droite et l'extrême droite.Emmanuel Macron sur la Manif pour tous : "On a humilié cette France-là""Ignorer toutes les haines qui se sont manifestées"Sur Twitter, les commentaires sont acerbes et amers. "De quel côté est l'humiliation Emmanuel Macron ? Allez, ressaisis-toi !", lance un internaute, illustrant son propos d'une affiche photographiée durant les manifestations contre la loi Taubira, qui montre un singe surmonté du slogan : "Leur mariage pour tous ? Et pourquoi pas lui ?"

[*]"Ignorer toutes les haines qui se sont manifestées" contre des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuelles et trans) durant les débats sur la loi Taubira relève d'une "erreur fondamentale", déclare de son côté à l'AFP Virginie Combe, la porte-parole de l'association SOS homophobie, qui avait alors recensé 3,5 fois plus de signalements d'actes homophobes sur ses permanences téléphoniques.
"On se demande si son objectif n'est pas de ratisser des voix qui ne sont pas de son côté", ajoute cette militante associative, pour qui Emmanuel Macron "drague des électeurs en oubliant toute une minorité qui a été malmenée".
Les déclarations du candidat d'En marche ! sont "tragiques, inadmissibles, impardonnables", s'emporte Lennie Nicollet, le secrétaire général de l'association Homosexualité et socialisme. "On a quelqu'un qui se prétend libéré des tabous socialistes, qui se réclame du pragmatisme, et qui va faire le pire des racolages à droite."
"Macron essaie de ratisser large, même à droite de la droite", s'indigne Catherine Michaud, la présidente de Gaylib, une association proche de l'UDI, en référence aux groupes d'extrême droite tels que le GUD ou Civitas qui se sont opposés au mariage pour tous.
Au QG de campagne de Macron, ne surtout pas faire comme tous les autres

Le contre-feu de Macron







Emmanuel Macron a tout de même tenté d'allumer un contre-feu. Il a précisé dans la soirée à "Causette", lors d'une interview en direct sur le compte Facebook du magazine, qu'il était "favorable à la loi du mariage pour tous". "Je la protégerai et la défendrai" alors que "d'autres candidats veulent la remettre en cause".
Il a regretté à nouveau "la méthode" employée au moment du passage de cette loi.
"Il fallait aller vite et ne pas laisser s'installer une espèce de débat qui a clivé profondément la société et a donné le sentiment à une partie qu'ils n'étaient pas entendus. C'est uniquement ce que j'ai ici voulu dire." 
C'est lors de cette interview qu'Emmanuel Macron s'est dit favorable à la procréation médicalement assistée (PMA). "Le fait que la PMA ne soit pas ouverte aux couples de femmes et aux femmes seules est une discrimination intolérable." Le candidat d'En marche ! est opposé en revanche à la légalisation de la gestation pour autrui (GPA). 
La stratégie de Macron : comprenne qui pourra
Cette nouvelle polémique qui touche le candidat d'En marche ! intervient quelques jours seulement après celle sur la colonisation, un "crime contre l'humanité". Cette fois-ci, ce sont la droite et l'extrême droite qui sont tombées sur Emmanuel Macron, pourfendant des propos "honteux" et la "repentance". 
L'outsider, devenu favori à la lumière des difficultés de François Fillon, a réussi le tour de force, en deux jours, de se faire attaquer par la droite, l'extrême droite et la communauté LGBT.
P.L. avec AFP
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Dim 19 Fév - 11:51

L'arnaque des meetings

avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Lun 20 Fév - 11:52


roule
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Invité le Lun 20 Fév - 12:06

Mig a écrit:

roule
...LOL...mais effectivement...il y a de l'adoration béate chez ces gens-là pour leur nouvelle idole politique... Smile
* Tu vas encore avoir des nouvelles de l'avocat du fêlé...Wouarff..!

mdresp
avatar

Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Lun 20 Fév - 12:12

Ce que j'avais dit avant de partir " Ou à moins qu'ils laissent tomber le loser Valls et avoir pour nouveau gourou Macron, qui n'est pas de gauche..et que s'il est éventuellement élu et que dans ses réformes il y aurait quelques propositions de Fillon ils applaudiront, faut être "pragmatique"Wink
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Lun 20 Fév - 18:08

En face ils aiment bien Didier Porte, mais comme cette vidéo n'y sera pas, je le fais ici  Wink

 
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Jeu 23 Fév - 10:15

https://www.facebook.com/StupefiantF2/videos/1341986485862991/


Bonus Stupéfiant ! : Christiane Taubira tacle Emmanuel Macron.
La semaine dernière, le candidat « En Marche » a estimé que les anti-mariages gay avaient été "humiliés" lors du quinquennat de François Hollande.
Voici la réponse, cinglante, de l’ancienne Garde des Sceaux.
L’intégralité de l’entretien sera diffusée ce lundi soir à 23h00 sur FRANCE 2 !
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Jeu 23 Fév - 10:21


Christiane Taubira ne décolère pas. L'ancienne ministre de la Justice est revenue à la charge contre les propos d'Emmanuel Macron, qui a expliqué, le 16 février, que les manifestants anti-mariage pour tous avaient été "humiliés" par le gouvernement et le président de la République.

"Que des manifestants, et c'est leur droit totalement, s'invitent dans le débat sur la base du mariage en tant que sacrement, c'est leur droit, mais ce que nous étions en train de faire, c'était de traiter de libertés individuelles et de traiter d'égalité", insiste Christiane Taubira, invitée de l'émission C à vous de France 5 mercredi 22 février.

"Je ne comprends pas le discours d'Emmanuel Macron"

Le candidat d'En marche ! pour l'élection présidentielle avait déclaré à L'Obs : "Une des erreurs fondamentales de ce quinquennat a été d’ignorer une partie du pays qui a de bonnes raisons de vivre dans le ressentiment et les passions tristes. C’est ce qui s’est passé avec le mariage pour tous, où on a humilié cette France-Là "
"Je ne comprends pas le discours d'Emmannuel Macron, je ne l'entends pas, je le trouve choquant, parce que les agressions, elles ont été sur les personnes homosexuelles, elles ont été sur les enfants des familles monoparentales, des agressions physiques, des agressions verbales", assène Christiane Taubira sur France 5
"Qui a été humilié ? Celle qu'on traitait de guenon tous les matins ? Celle qui recevait des menaces de mort ? Celle sur qui on lançait des œufs ?" avait déjà réagi Christiane Taubira dans une interview au Monde, le mercredi 22 février.
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Jeu 23 Fév - 10:25

Ca m'étonnerait pas qu'elle se fasse traiter de "guenon " par le fêlé cette fois ci Very Happy, et même par les deux autres aussi
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Mar 28 Fév - 21:52

Antisystème ou fausse monnaie

De quoi Macron est-il le nom ?

mardi 28 février 2017 par Jean-Jacques Chavigné

 

Les prêches d’Emmanuel Macron ressemblent étrangement à ceux des prédicateurs évangéliques : ce qui importe, ce ne sont pas tant les paroles que l’émotion, la musique, le bruit ou encore la lumière. Pour les néo-convertis du « macronisme », qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse du « changement ».
Le sens des sermons d’Emmanuel Macron – comme celui des prêches évangélistes – n’est pas assuré par la clarté de la lettre, mais par la présence du « Saint-Esprit ». À quoi bon définir nettement les axes d’une politique quand il suffit de faire une « démonstration d’envie » de sa candidature ?

Les racines du phénomène Macron

Le phénomène Macron n’est pas un « météore » venu de nulle part : quatre facteurs expliquent son succès actuel.
1.Emmanuel Macron est le candidat des médias dominants
Avant même d’avoir fait une seule proposition, Emmanuel Macron avait déjà eu droit (comme le soulignait Arnaud Montebourg en novembre 2016) à 75 Unes de magazines. Le degré de concentration des médias étant ce qu’il est en France, il n’est pas très difficile de comprendre qu’Emmanuel Macron est, avant toute chose, le candidat des grands groupes financiers qui possèdent ces médias : un visage neuf pour la finance, un coin enfoncé dans la gauche par un ancien ministre de François Hollande. Sans ces 75 Unes et les milliers de reportages, souvent très laudatifs, dans les quotidiens et les chaînes TV, le « phénomène » Macron n’aurait pas vu le jour et n’aurait jamais pu s’incruster. C’est le point du départ de toute analyse sérieuse du « phénomène » Macron : il a été lancé, comme un produit de luxe, par une gigantesque campagne marketing des médias dominants. Les sondages n’ont eu qu’à surfer sur cette vague médiatique. Emmanuel Macron n’est pas « sorti de nulle part », mais bien de la finance et des médias quʼelle contrôle.
2.Le brouillage des repères entre la gauche et la droite
La politique menée par François Hollande a fait perdre bien des repères qui permettaient de distinguer la gauche de la droite : en accordant au patronat des milliards d’euros sans contrepartie, en acceptant sans combat la politique européenne de la droite, en imposant une politique d’austérité aux salariés du privé et du public, en faisant voter, au moyen du 49.3, la loi Macron, puis la loi El Khomri… Emmanuel Macron avec son « et de gauche, et de droite » utilise la perte de ces repères pour tenter de se frayer un chemin.
3. Le « Penelope Gate »
Les questions du Canard enchaîné et de Médiapart sur les emplois fictifs qu’aurait occupés l’épouse de François Fillon, le niveau des rémunérations perçues, aussi bien en tant qu’« attachée parlementaire » qu’en tant que « conseillère littéraire » de la Revue des Deux Mondes, ont semé un trouble profond dans l’électorat. La droite trouvera peut-être une solution à ce problème mais, pour l’heure, le Front national et Emmanuel Macron en sont les premiers bénéficiaires.
4. La division de la gauche
Elle constitue l’explication de fond du « phénomène » Macron. Nombre de ses électeurs potentiels voient en lui un « candidat par défaut » contre la droite de Fillon ou contre l’extrême droite. L’unité de la gauche changerait tout : Emmanuel Macron perdrait alors une bonne partie des voix des électeurs de gauche et la baudruche gonflée par les médias dominants s’effondrerait.

LE candidat du système

C’est dans un registre sensiblement différent, la supercherie de Donald Trump qui se poursuit. Loin d’être un candidat « antisystème » Emmanuel Macron est, avec François Fillon, le candidat, par excellence, du « système ». Il est certainement moins riche que Donald Trump, mais il est, en revanche, un pur produit de l’élite technocratique française : issu de l’Inspection générale des finances, ex-banquier d’affaires, secrétaire général adjoint de l’Élysée, aux côtés de Jean-Pierre Jouyet (un ancien secrétaire d’État de Nicolas Sarkozy et de François Fillon), ministre de l’Économie de François Hollande, dont il fut l’un des « Brutus ». Toute la politique conseillée ou menée par Emmanuel Macron, lorsqu’il était secrétaire général adjoint de l’Élysée ou ministre de l’Économie, atteste à quel point il est le candidat du « système » : fidélité aux dogmes de la Commission européenne, politique d’austérité pour les salariés du privé et du public, loi Macron sur le travail du dimanche, loi El Khomri... Les tonnerres d’applaudissements recueillis à l’université d’été du Medef en 2015 n’en étaient que la sonore illustration.

Il ne dérape pas, il avoue !

Les déclarations d’Emmanuel Macron que lui-même et son entourage ont souvent essayé de présenter comme de simple « dérapages » sont multiples :
 « Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre… »
 « Bien souvent, la vie d’un entrepreneur est bien plus dure que celle d’un salarié »
 « La meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler »
 « Je ne suis pas là pour défendre les jobs existants »
 « Le statut de la fonction publique qui garantit l’emploi à vie se justifie-t-il ? » Sans oublier les salariées « illettrées » de Gad, en Bretagne, « le tabagisme et l’alcoolisme » des Ch’ti, les « pauvres » qui prennent l’autocar… Emmanuel Macron ne dérape pas. Il avoue tout simplement, avec persévérance, son mépris de classe !

Le fonctionnement d’« En Marche ! »

On ne peut que constater le fossé existant entre la démocratie – qu’elle soit idéale ou réelle – et le fonctionnement de l’organisation créée par et pour Macron. Le PS et la droite ont organisé des primaires pour désigner leurs candidats. Le PS élit son premier secrétaire, organise des congrès. Le parti Les Républicains élit son secrétaire général. Même le FN a organisé une élection pour désigner sa présidente et ses adhérents ont eu le choix entre Marine Le Pen et Bruno Gollnisch. Emmanuel Macron lui, n’a été élu par personne et « En Marche ! » ne dispose d’aucun organe de direction élu. Il suffit d’un seul « clic » sur Internet pour adhérer. Les cotisations n’existent pas. Les « référents départementaux », les candidats aux législatives ont postulé avec un CV à l’appui. Les premiers ont été recrutés par un « pôle territoire », non élu, mais désigné par Emmanuel Macron. Les seconds sont désignés par une commission d’investiture, non élue, dont les neuf membres ont été choisis par Emmanuel Macron. Pour éviter les « frondeurs », le patron d’ « En Marche ! » allait jusqu’à exiger que chaque candidat investi aux élections législatives s’engage, par écrit, à voter les mesures de son projet. Un 49.3 sous forme de « contrat » ! Il a dû reculer : un tel « contrat » serait contraire à la Constitution qui interdit tout mandat impératif pour permettre au Parlement de délibérer librement. Emmanuel Macron se plaignait de l’ « incomplétude » de la démocratie depuis le vide laissé par la disparition du « Roi ». Dans l’organisation de son propre mouvement, il a résolu le problème en supprimant toute forme de démocratie. « En Marche » est un parti-entreprise et, dans une entreprise, la démocratie n’a aujourd’hui aucune place. C’est la meilleure illustration de ce qu’Emmanuel Macron appelle « une autre façon de faire de la politique » !

Du candidat par défaut au candidat réel

La campagne d’Emmanuel Macron est jusqu’à maintenant une campagne virtuelle mais les événements récents (la victoire de Benoît Hamon et l’affaiblissement de François Fillon) vont obliger le candidat du « mouvement », à préciser plus tôt qu’il ne l’aurait voulu les mesures concrètes et la cohérence de son programme. Il lui faudra donc arrêter de jouer les illusionnistes et donner des réponses simples aux questions simples que se posent les électeurs. Cela risque de lui faire mal, car c’est le candidat dont les électeurs sont les moins certains de leur choix : 48 % seulement, contre 81 % pour Marine Le Pen, selon le sondage Elabe du 1er février. Comment pourra-t-il, à la fois, rembourser les lunettes et les prothèses dentaires à 100 %, mieux payer les enseignants des ZEP, être le « candidat du travail » et, en même temps, réduire à coups de serpe l’ISF aussi bien que les « charges patronales », tout en continuant une politique d’austérité, responsable de deux millions de chômeurs supplémentaires depuis 2009 ?
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Mer 1 Mar - 10:46

Mig a écrit:Ca m'étonnerait pas qu'elle se fasse traiter de "guenon " par le fêlé cette fois ci Very Happy, et même par les deux autres aussi
Contrairement à la déclaration  de la colonisation là ils bottent en touche ces cons Very Happy ..le "sage" qui encensait Taubira n'a pas encore répondu Very Happy

Je pense qu'aujourd'hui si quelqu'un colle un montage de Taubira en guenon avec une banane il ne sera pas censuré ni banni ..au contraire ..peut-être même applaudi Very Happy

Re: Je me marre !

 par Nadou Aujourd'hui à 0:16
The Snake a écrit:




Et toi Ducon, t'en penses quoi?

Les voilà qui viennent nous gronder de ne pas voter Hamon ou Mélenchon et de ne pas écouter Taubira ! Trop drôle !

Nadou




avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Mer 1 Mar - 11:00

Mais Dugenou ..tu n'aurais pas dû parler de Taubira ..simplement de ce qu'ils pensent de la déclaration de leur gourou ..concernant les "humiliés" de la manif pour tous Wink
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Jeu 2 Mar - 12:01

Tous ensemble ouais

On va bien s'amuser au prochain quinquennat..c'est certain qu'il y aura moins d'imbéciles ..puisqu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ..et donc certains vont beaucoup changer d'avis ..sur Escrosi, NKM etc etc Very Happy
Il ne manquerait plus qu'il prenne sarko dans son équipe .. Very Happy
En tous cas une bonne cohabitation Wink
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Jeu 2 Mar - 14:30

avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Caïman13 le Jeu 2 Mar - 16:16

Un candidat à la fonction suprême de la République qui va accuser, en terre étrangère son pays de "crimes contre l'humanité" devrait être immédiatement exclu de la compétition !
Il a maintenant un procés au Q ! Tant Mieux !
avatar

Caïman13


Messages : 226
Réputation : 0
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Mig le Ven 3 Mar - 13:57


Allo Cahuzac ..on est sûrement voisins à Singapour Wink
avatar

Mig
Admin


Messages : 1653
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron vs Van Damme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum