Au Beau Pays de France...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au Beau Pays de France...

Message par Espadassin le Mar 22 Aoû - 20:40

Publié le 22/08/17
Nantes: Un couple de retraités mis à la porte par des squatteurs.
FAITS DIVERS. Une dizaine de personnes a investi, depuis le début du mois d'août, la maison secondaire d'un couple de septuagénaires nantais...
« Cette maison est habitée depuis le 1er août 2017. Ceci est notre domicile. » Voilà un extrait du message retrouvé sur leur porte d’entrée. Depuis quelques jours, un couple de retraités nantais a été mis dehors par une dizaine de squatteurs, rapporte le journal Ouest-France. Le groupe a investi leur maison annexe, située à l’est de Nantes. Les propriétaires l’avaient achetée au début des années 70 mais vivaient depuis 2007 dans une maison « plus commode ».
Ces intrus auraient investi la grande bâtisse en entrant par le jardin, avant de forcer la porte de la véranda. Depuis, les serrures ont été changées… Tout ceci dans la plus grande discrétion puisque personne n’avait remarqué leur petit manège, avant que des voisins n’alertent finalement le couple de septuagénaires.
Une longue procédure
« S’ils avaient été prévenus dans les 48 heures après l’intrusion, les policiers auraient pu intervenir pour déloger les squatteurs pris en flagrant délit », explique Ouest-France. Du coup, le couple est aujourd’hui dans l’incapacité de reprendre possession de son bien immobilier, sauf à se lancer dans une longue procédure juridique.
Pour commencer, les deux retraités vont devoir remettre la main sur leur titre de propriété. Problème, le fameux document se trouve justement à l’intérieur de la maison.
 

Eh oui...nous sommes bel et bien au doux pays de France...si vous vous absentez de chez vous plus de quarante- huit heures et que vous trouvez des squatters à votre domicile à votre retour...vous vous retrouverez à la rue sans aucun recours si ce n'est que d'entreprendre une longue et coûteuse procédure judiciaire pour espérer obtenir l'expulsion des intrus...
Et...que ce soit sous Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron...rien ne change : les crapules et autres voyous de toutes natures font la loi et ont la loi pour eux... 
avatar

Espadassin


Messages : 694
Réputation : 1
Date d'inscription : 24/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Beau Pays de France...

Message par Espadassin le Dim 3 Sep - 14:15

Publié le 02/09/2017 - Faits divers
Le message hallucinant des dealers aux habitants.


Le message imprimé en plusieurs exemplaires et affiché dans les immeubles 19 et 20 de la place des Faons, dans le quartier des Izards, est signé «La Direction». Toulouse Métropole Habitat, le gestionnaire du parc HLM de ce quartier populaire, n'est évidemment pas l'auteur de cette note d'information rédigée en réalité par des trafiquants de stupéfiants qui, depuis quelques semaines, ont pris le contrôle des deux bâtiments où les locataires sont tenus désormais de se conformer au nouveau règlement intérieur imposé par les dealers.
Traqués par les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) qui descendent chaque semaine aux Izards, l'une des plaques tournantes du commerce de drogues à Toulouse, les trafiquants sous pression se sont retranchés dans ces deux immeubles où ils imposent leurs lois. Les blocs 19 et 20 sont des adresses bien connues de consommateurs de shit, d'herbe et de cocaïne. Les trafiquants n'ont pas l'intention d'abandonner cette position stratégique . Ils l'ont fait savoir aux habitants de l'immeuble dans un message d'intimidation qui ne fait pas dans la nuance, et s'adresse «à tous les habitants de la tour et du quartier des Izards». Ceux qui, parmi les locataires, seraient des «complices» des policiers de «la brigade des stups» sont priés de se dénoncer, faute de quoi les informateurs identifiés par les trafiquants devront «assumer les conséquences» de leur silence. Les autres sont également avertis : «refusez le moindre coup de main de la police».
Otages des dealers, les habitants des deux immeubles n'ont plus le droit d'emprunter les escaliers dans lesquels des barrières de chantier ont été installées pour faire obstacle aux forces de l'ordre en intervention. Lorsque, comme cela se produit souvent, les ascenseurs tombent en panne, rentrer ou sortir de chez soi devient une périlleuse mission. Hommes ou femmes sur lesquels se portent les soupçons des dealers, font l'objet de fouilles. Car ici, le business et le client sont rois. «La direction» garde le sens des affaires.


Ce n'est plus la police qui fait la loi dans ces deux immeubles de Toulouse mais les dealers vendeurs de mort...avec barrage, filtrage et fouille  au corps des habitants dans les escaliers...plus les menaces explicites pour ceux qui seraient tentés de collaborer avec la police afin de retrouver le calme dans leur lieu d'habitation...
Pauvre France..! Et ce phénomène est loin d'être isolé à Toulouse...mais tend à se reproduire partout dans les quartiers de non-droit de nombreuses villes de France...dans l'indifférence générale de l'autorité politique, administrative et judiciaire...
* A la lecture du message...ces d'jeunes ont dû fréquenter l'école de Nadou Thénardier...
avatar

Espadassin


Messages : 694
Réputation : 1
Date d'inscription : 24/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum