Quand la mission des identitaires de "Defend Europe" tourne au ridicule.