Si nous abordions le sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Si nous abordions le sujet

Message par Caïman13 le Jeu 29 Déc - 14:19

Je vois que personne ne s'est encore jeté à l'eau... Et pourtant ! Moi, pour ma part, c'est l'histoire contemporaine qui m'interesse... Celle du XXème siècle, de préférence européenne. Et de la façon dont elle est enseignée.
avatar

Caïman13


Messages : 271
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Invité le Lun 9 Jan - 22:15

Le XX e siècle , c'est long . Il y aurait beaucoup à dire ...
Mais sur la question de sa transmission à l'école , car c'est de cela dont vous faîtes allusion , ouvrez le feu le premier car je n'ai pas une idée exacte de ce qui est enseigné aujourd'hui .
De mon temps , j'étais outré qu'on mette sur le même plan les  2 empires  , le "socialiste" et le "capitaliste" , pour faire simple .
Heureusement pour nous , le deuxième nous a survécu et le premier , plus personne ne pleure dessus .
avatar

Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par claire berger le Mer 18 Jan - 1:47

pour ma part, c'est l'histoire contemporaine qui m’intéresse... Celle du XXéme siècle, de préférence européenne


A vous l'honneur Caïman13
avatar

claire berger


Messages : 59
Date d'inscription : 24/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Caïman13 le Ven 10 Fév - 19:07

J'ai beaucoup étudié les causes de la Grande Guerre, enfin celle qu'on a appelé la Grande Guerre, comme s'il y avait de "Petites" guerres. Pour les victimes çà change quoi, d'être mort à la Grande ou à la petite, hein ?
Et puis, forcément découlant de celle-là, il y eu celle de 39/40 d'abord, puis celle de 40/45. En fait le premier et second chapitre d'une même guerre, vue côté français. Je me suis intéressé donc aux années d'après 1918 qui portait le germe de la seconde guerre mondiale et c'est là que je me suis rendu compte que l'histoire enseignée était surtout l'histoire des vainqueurs...
avatar

Caïman13


Messages : 271
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Caïman13 le Jeu 23 Fév - 19:24

Oui, çà vous intéresse ?
avatar

Caïman13


Messages : 271
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Caïman13 le Jeu 2 Mar - 16:18

Répondez pas tous à la fois, hein !
avatar

Caïman13


Messages : 271
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Caïman13 le Lun 27 Mar - 18:41

Je repose la question...
avatar

Caïman13


Messages : 271
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par maya39 le Lun 27 Mar - 20:09

oui , c'est sur l'histoire a de multiple image , et selon d’où on regarde on ne vois souvent , que l'une d'elle . mais c'est un peu comme en politique ... on ne vois , que ce que l'on veut voir .
je ne vois pas ça , comme une magouille , plus comme une expression de l'égo . c'est très sensible en lisant le livre de la guerre des gaules de césar .
avatar

maya39


Messages : 449
Date d'inscription : 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Caïman13 le Jeu 25 Mai - 11:34

La victoire du 11 novembre 1918 aurait pu ouvrir une longue période de Paix pour l'Europe. L'Empire austro-hongrois était vaincu, la France avait récupéré l'Alsace et la Lorraine... A l'Est cependant, une Révolution avait mise a bas un autre Empire, celui des Tsars de Russie, mais l'avait remplacé par un état autoritaire, celui de la "dictature du prolétariat"... L'Occident ne s'en préoccupait guère, songeant à tort qu'il n'aurait pas de durée.
L'Allemagne vaincue voyait surgir un simulacre de démocratie, fragile République de Weimar, dirigée par des sociaux-démocrates pleins de bonne volonté. Mais qu'en était-il de ce pays ?
Ce pays qui n'avait pas connu la guerre, sinon par ses blessés et ses morts et par les communiqués venant "du front". Mais qui courait à la ruine par les dettes très exagérées, du Traité de Versailles. Il allait connaître très vite, puisque dès 1920, les prémices de la révolution rouge. Une révolution qui prit vite de l'ampleur, certaines grandes villes étant l'emprise de Soviets bolchéviques qui s'installaient en bousculant les débris d'une armée vaincue.
Et les "démocraties" vainqueurs, que firent-elles ? Rien ! Elles laissèrent la République de Weimar se débrouiller avec les "Spartakystes" rouges, en mobilisant des milices formées par les anciens du front... Les Corps Francs du Baltikum, Dominique Venner en a comté l'aventure, réussirent, par la force à vaincre cette révolution. Pour comprendre cette époque, il faut aussi lire "Les Réprouvés" d'Ernst Von Salomon. Pour saisir le profond désarroi qui saisit l'Allemagne de cette époque et pour comprendre pourquoi le national-socialisme allait en naître avec son chef, Adolf Hitler.
avatar

Caïman13


Messages : 271
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Caïman13 le Jeu 6 Juil - 9:17

Adolf Hitler qui n'eut aucun mal à s'emparer d'abord d'un groupuscule... socialiste dont il allait faire le NSDAP, parti national-socialiste des travailleurs allemands, qui grâce à ses talents de communicant, allait devenir le premier parti politique allemand qui l'amena au pouvoir de façon toute démocratique et lui permettre d'appliquer son programme décrit dans Mein Kampf !
avatar

Caïman13


Messages : 271
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Caïman13 le Dim 9 Juil - 11:03

Ce qu'on oublie, c'est pourtant le plus important, mais personne ne le compris alors; Adolf Hitler allait redonner au peuple allemand sa dignité et sa fierté. Plus que l'effondrement du Mark, qui pourtant avait creusé la faillite de la "République", il redonnait au peuple Allemand la volonté de se relever. Par le travail d'abord. On oublie les gigantesques travaux entrepris alors et la remise en route de l'industrie allemande ! Bien sur il y eut les "annexions" des territoires où vivaient des Allemands, reconnus comme tels. Mais cela ne suffit pas à excuser les "démocraties" alliées trop soumises à leur Victoire et à la Paix de Versailles pour se tenir prêtes... La catastrophe de 39/40 était prévisible ! Personne ne l'avait vu venir. Surtout pas la gauche !
avatar

Caïman13


Messages : 271
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Invité le Dim 9 Juil - 11:13

Vous voulez du pain ou des canons ?


Des canons, des canons, des canons, des canons... !
avatar

Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Caïman13 le Lun 10 Juil - 11:09

Ce qu'on avait oublié c'est que fabriquer des canons çà permet aussi d'acheter du pain ! Nous, on remplaçait les Panzer par des bicyclettes "Hirondelle" de la Manufacture de Saint-Etienne... Ah ais alors !
avatar

Caïman13


Messages : 271
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Caïman13 le Jeu 12 Oct - 16:59

Je disais alors que la responsabilité des événements qui allaient suivre 1939 incombe totalement aux (ir)responsables politiques de la IIIème république qui plutôt que de prévoir une guerre tout à fait possible après la victoire électorale de Hitler, préférèrent laisser la France s'enfoncer dans la torpeur de la facilité pacifique et sociale...
La "poignée de mains de Muncih" entre Daladier et Hitler est certainement plus condamnable que celle de Montoire !
avatar

Caïman13


Messages : 271
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Mig le Sam 14 Oct - 9:42

Tu crois que ça aurait été suffisant ?..car il a fallu  les américains, les anglais les russes les canadiens etc etc pour en venir à bout  Very Happy..comme à la 1ère guerre mondiale d'ailleurs
avatar

Mig
Admin


Messages : 2493
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Caïman13 le Mar 17 Oct - 7:48

Pas du tout ! En 1935, l'armée allemande était encore en pleine construction. Les divisions de chars n'existaient pas encore et les feldgraus s'entrainaient sur des chars en contre-plaqué !
L'armée française d'alors aurait suffi à le calmer ! Mais encore fallait-il une volonté politique affirmée et... suivie ! Or 36 n'était pas loin et après le Front Populaire, c'était foutu ! On allait tout droit sur 39/40.
avatar

Caïman13


Messages : 271
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Mig le Mar 17 Oct - 11:02

Caïman13 a écrit:Pas du tout ! En 1935, l'armée allemande était encore en pleine construction. Les divisions de chars n'existaient pas encore et les feldgraus s'entrainaient sur des chars en contre-plaqué !
L'armée française d'alors aurait suffi à le calmer ! Mais encore fallait-il une volonté politique affirmée et... suivie ! Or 36 n'était pas loin et après le Front Populaire, c'était foutu ! On allait tout droit sur 39/40.
Donc fallait empêcher l' Allemagne de s'armer ..ben oui ..les Allemands ils s'entraînaient en Espagne en 1936/39..c'était une bonne occasion pour les empêcher  Wink
avatar

Mig
Admin


Messages : 2493
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Caïman13 le Mar 17 Oct - 19:06

Oui, mais la guerre d'Espagne intervenait au moment du Front Populaire !
Trop pressés d'aider les communistes espagnols nos socialos en oublièrent de préparer la France à une guerre... Déjà trop tard !
avatar

Caïman13


Messages : 271
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Mig le Mar 17 Oct - 19:09

Caïman13 a écrit:Oui, mais la guerre d'Espagne intervenait au moment du Front Populaire !
Trop pressés d'aider les communistes espagnols nos socialos en oublièrent de préparer la France à une guerre... Déjà trop tard !
Ils ont rien aider du tout ..à part quelques Français ..mais pas la France...elle a laissé les Allemands "s'entraîner"  Wink
avatar

Mig
Admin


Messages : 2493
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Caïman13 le Mer 18 Oct - 11:12

Quoi ? Non. La France officielle a ouvert ses frontières pyrénéennes aux armes à destination des "républicains" et a créé une compagnie maritime "France Navigation"* pour transporter du matériel lourd, même destination.
Je ne parle même pas des Brigades Internationales dont les bureaux de recrutement étaient installés à Paris et dans les principales villes françaises...
Il ne faut pas oublier quand même que les marxistes dirigeaient la France du front populaire !
Et quand à l'aide de l'union soviétique stalinienne aux "républicains" elle fut très importante.

* Compagnie créée sous la protection d'Edmond Jouhaux et avec une grande partie de son capital.
avatar

Caïman13


Messages : 271
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Invité le Sam 4 Nov - 12:45

Très bon film à voir avec Dupontel sur la guerre 14-18, ses excès, ses magouilles
avatar

Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Perle le Sam 4 Nov - 13:31

j’irai  le  voir  ! Laughing  
avatar

Perle


Messages : 1016
Date d'inscription : 02/11/2017
Localisation : Océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Invité le Sam 4 Nov - 17:51

Oui, à ne pas manquer ce serait dommage
avatar

Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Invité le Sam 4 Nov - 17:55

Je suis née en 40, j'ai quelques souvenirs, car les moments douloureux vécus, la terreur, ne s'effacent jamais
Voici une vidéo de mon village classé martyr le 26 juin 1944
avatar

Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par AuBonBeurre le Dim 5 Nov - 0:12

Caïman13 a écrit:Je disais alors que la responsabilité des événements qui allaient suivre 1939 incombe totalement aux (ir)responsables politiques de la IIIème république qui plutôt que de prévoir une guerre tout à fait possible après la victoire électorale de Hitler, préférèrent laisser la France s'enfoncer dans la torpeur de la facilité pacifique et sociale...
La "poignée de mains de Muncih" entre Daladier et Hitler est certainement plus condamnable que celle de Montoire !



Quand on pense que le seul qui a réussi à faire reculer Hitler , c'est Mussolini lors de la première tentative de l'anschluss , ça laisse pantois ...

Le grand drame , c'est que la France n'a jamais osé aller casser la gueule à Hitler sans l'accord du Royaume Uni , qui lui aussi n'a pas brillé diplomatiquement , surtout le nazi Edouard VIII qui mit son véto à la demande française d'entrée en guerre contre l'Allemagne lors de la remilitarisation de la Rhénanie .

Pour Montoire , à mon humble point de vue , même si Pétain était un vieux renard qui voulait rouler Hitler , la France s'est déshonorée en allant parlementer avec ce type .
avatar

AuBonBeurre


Messages : 93
Date d'inscription : 02/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si nous abordions le sujet

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum