Pour Tripop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour Tripop

Message par Mig le Mar 16 Mai - 23:52

Je ne suis pas abonné à Médiapart ..mais à lire ceci ..il se passe quelque chose ..on dirait qu'il n'est plus si indépendant ..beaucoup de désabonnements


https://blogs.mediapart.fr/marc-porcheron/blog/100517/pourquoi-je-resilie-mon-abonnement-mediapart-lettre-ouverte-m-edwy-plenel


Dernière édition par Mig le Mer 17 Mai - 9:14, édité 1 fois
avatar

Mig
Admin


Messages : 1383
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Tripop

Message par Caïman13 le Mer 17 Mai - 8:49

Il a raison ! Médiapart, comme le Canard ou Le Monde, n'est pas impartiale et objective. C'est un média engagé politiquement à gauche et qui milite pour son camp comme 90% des médias.
avatar

Caïman13


Messages : 208
Date d'inscription : 18/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Tripop

Message par Mig le Mer 17 Mai - 9:17

Tchat jeudi de 11h à 13h. Mélenchon, Macron et Mediapart

Pour qui roule Mediapart ? Pour Macron ? Contre Mélenchon ? Et si c'était tout simplement pour ses lecteurs... La rédaction de Mediapart vous invite à en débattre ce jeudi de 11 h à 13 h. Nous répondrons à vos questions sur notre traitement éditorial de la campagne présidentielle.


[*]


Depuis plusieurs mois, des lecteurs sont convaincus que nous avons un traitement délibérément hostile à la France insoumise, et complaisant vis-à-vis d'Emmanuel Macron.
Pourquoi Macron a-t-il été invité à deux reprises à nos soirées live et jamais Mélenchon? Pourquoi Mediapart n'a-t-il pas appelé à voter pour quiconque au premier tour, et à battre Le Pen en votant Macron au second? Pourquoi Mediapart n'a pas publié d'enquêtes explosives sur Macron l'empêchant de gagner? Pourquoi Mediapart n'a-t-il pas toujours repris à son compte les chiffres des rassemblements de Mélenchon? Mediapart est-il à la solde de la CIA? Pourquoi Mediapart n'a-t-il pas fait d'excuses publiques à Jean-Luc Mélenchon après qu'un titre d'article lui ait déplu?
Mediapart censure-t-il tous les billets disant du bien de Jean-Luc Mélenchon, et promeut-il tous ceux en disant du mal? Mediapart a-t-il négocié de se faire rembourser son redressement fiscal en échange d'un appel à voter Macron? Pourquoi Mediapart met une photo de Macron souriant pour illustrer un article sur Macron? Tous les abonné-e-s insoumis-e-s se sont-il désabonné-e-s, et Mediapart est-il aux abois? Mediapart est-il une officine du parti socialiste, un faux-nez de l'islamo-gauchisme fréro-salafiste, ou un un idiot utile de l'oligarchie ultralibérale?
A toutes ces questions que nous voyons passer ces derniers jours sur les réseaux sociaux ou dans les commentaires de Mediapart, la rédaction de Mediapart tentera de répondre ce jeudi de 11 h à 13 h. Nous répondrons à toutes les interpellations, légitimes ou non, sur notre couverture de la campagne présidentielle en général, et de Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, en particulier.

Avec Edwy Plenel, directeur de la publication, Christophe Gueugneau, Mathieu Magnaudeix et Stéphane Alliès du service politique, Sabrina Kassa et Bruno Doguet, responsables du Club.
avatar

Mig
Admin


Messages : 1383
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Tripop

Message par Tripop le Mer 17 Mai - 11:35

Tout est parti de cet article à charge contre Mélenchon. S'en est suivi de nombreux articles de contestation sur les différents blogs avec joutes entre journalistes et abonnés...

Ce qui m'a le plus déçu, ce sont leurs cris d'orfraie le soir du 1er tour et la semaine suivante.

Après les législatives voire la rentrée de septembre, je pense aussi me désabonner ... Cool
avatar

Tripop


Messages : 129
Date d'inscription : 04/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Tripop

Message par CriCri le Jeu 18 Mai - 13:27

Pour ceux qui sont abonnés, on peut en savoir un peu plus ?



Dans les archives de Mediapart: les casseroles des ministres de Macron
18 mai 2017 Par Fabrice Arfi et La rédaction de Mediapart
Même pas nommés, déjà épinglés. Mediapart a passé à la moulinette de ses propres archives les membres du gouvernement d’Édouard Philippe, le premier de la présidence Macron. Résultat : il en ressort une série d’histoires peu reluisantes pour au moins cinq ministres – et non des moindres.


La lecture des articles est réservée aux abonnés.
Même pas nommés, déjà épinglés. Mediapart a passé à la moulinette de ses propres archives les membres du gouvernement d’Édouard Philippe, le premier de la présidence Macron. Résultat : il en ressort une série d’histoires peu reluisantes pour au moins cinq ministres – et non des moindres. Revue de détail dans l’ordre protocolaire du nouveau gouvernement.

_________________
 J’y suis, j’y reste, je ne partirai pas ! J’y suis, j’y reste et je ne marcherai pas au pas. J’y suis, j’y reste et je ne me soumettrai pas.
avatar

CriCri


Messages : 260
Date d'inscription : 14/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Tripop

Message par Tripop le Ven 19 Mai - 16:12

Les petits arrangements d’Agnès Buzyn (ministre de la santé) avec les conflits d'intérêts

Mars 2016. Agnès Buzyn, qui vient d’être nommée ministre de la santé du gouvernement Philippe, est propulsée à la tête de la Haute Autorité de santé (HAS), un acteur clé du système de santé français. Au même moment, Mediapart rapporte les propos récurrents d’Agnès Buzyn sur les laboratoires pharmaceutiques, suscitant de vives inquiétudes sur sa passivité vis-à-vis des situations de conflits d’intérêts dans le monde de la santé.

En février 2013, le professeur Agnès Buzyn, alors présidente de l’Institut national du cancer (INCA), déclarait ainsi lors d’une réunion organisée par le Nile, un cabinet de lobbying : « L’industrie pharmaceutique joue son rôle, et je n’ai jamais crié avec les loups sur cette industrie. Il faut expliquer que vouloir des experts sans aucun lien avec l’industrie pharmaceutique pose la question de la compétence des experts»

Même musique en janvier 2016 devant la commission des affaires sociales du Sénat. Agnès Buzyn a longuement expliqué que l’obligation de déclarer tout lien d’intérêts avec les laboratoires est devenue trop « handicapante » pour certains chercheurs. « Ils ne le supportent plus et refusent de venir aux expertises de l’INCA. On passe notre vie à écrire des mails d’excuses aux experts pour leur expliquer pourquoi on n’a pas pu les retenir à l’analyse de leurs déclarations », s’est-elle inquiétée, regrettant de ne pouvoir prendre des chercheurs qui ont, avec l’industrie pharmaceutique, des liens d’intérêts pourtant susceptibles d’influencer leurs expertises.

Les positions de la nouvelle ministre de la santé avaient alors fait bondir Irène Frachon, la lanceuse d’alerte de l’affaire du Mediator. « La solution n’est pas, comme l’affirme Agnès Buzyn, de passer outre ces liens d’intérêts. L’affaire du Mediator le démontre de façon tragique : des experts indiscutablement “compétents” sont restés solidaires d’un industriel lourdement criminel, en minimisant notamment les dégâts de ce poison. Il faut donc se doter d’une expertise vraiment indépendante. Une des solutions, comme le proposent les membres de l’association Formindep [Association pour une formation et une information médicales indépendantes – ndlr], est de créer des filières d’études de haut niveau d’expertise qui puissent assurer de belles carrières et des rémunérations suffisantes afin de prévenir la captation par l’industrie », s’était-elle émue dans Mediapart.
On ne pourra pas reprocher à Agnès Buzyn de ne pas avoir mis en pratique ses théories. De 2009 à 2011, alors même qu’elle venait d’être nommée membre du conseil d’administration puis vice-présidente de l’Institut national du cancer, elle n’a pas pour autant renoncé à participer aux boards de deux laboratoires, Novartis et Bristol-Meyers Squibb.
avatar

Tripop


Messages : 129
Date d'inscription : 04/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Tripop

Message par Tripop le Ven 19 Mai - 16:23

L’emploi très flou de la femme de Bruno Le Maire (ministre de l’économie) pour le député Le Maire Bruno



C’était potentiellement une petite affaire Fillon. En octobre 2013, Mediapart révèle que la femme de Bruno Le Maire, artiste-peintre de son état, a été rémunérée plusieurs années sur un poste de collaboratrice à temps plein à l’Assemblée nationale, pour un travail dont il fut difficile d’établir concrètement la réalité.



Pauline Le Maire est artiste-peintre et mère de quatre enfants. Mais dans les médias, son mari Bruno, député UMP d’Évreux et ancien ministre, l’a toujours présentée avec ces deux activités-là. Et uniquement celles-là. À ses heures perdues, elle en aurait pourtant exercé une troisième. Elle aurait été rémunérée aux frais de l’Assemblée sur un poste d’assistante parlementaire à temps plein, de 2007 à l’été 2013 (avec une longue interruption pour congé maternité), grâce à des contrats signés soit par son époux, soit par le suppléant de celui-ci, Guy Lefrand.

Bizarrement, cet emploi n’a jamais été mentionné en public, ni par l’intéressée ni par ses employeurs. L’un des anciens membres de l’équipe de Guy Lefrand reconnaissait d’ailleurs n'avoir « jamais eu vent » d’un tel contrat.

Interrogé sur les missions de sa femme au service de Guy Lefrand – un médecin qui s’est concentré sur les questions de santé et de psychiatrie à l’Assemblée –, Bruno Le Maire se contente d’écrire dans un mail : « J’assume totalement. » Sans répondre à la question posée.

En février 2011, Pauline Le Maire était en effet présentée dans Paris-Match comme petite-fille d’agriculteurs, artiste-peintre et mère, jamais comme assistante parlementaire. Elle occupait théoriquement son « job » à l’Assemblée depuis trois ans (dont plus d’un an aux côtés de son mari), mais confiait juste à Paris-Match, au sujet de la politique : « Je l’ai parfois vu arriver à la maison en lambeaux. » C’est beaucoup plus fièrement que Bruno Le Maire est arrivé, jeudi 18 novembre, à la tête du ministère de l’économie.
avatar

Tripop


Messages : 129
Date d'inscription : 04/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Tripop

Message par Mig le Ven 19 Mai - 19:08

avatar

Mig
Admin


Messages : 1383
Date d'inscription : 11/12/2016

http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Tripop

Message par Angèle le Ven 19 Mai - 19:37

Merci, Tripop.
On attend la suite avec impatience. Very Happy
avatar

Angèle


Messages : 472
Date d'inscription : 08/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Tripop

Message par Tripop le Ven 19 Mai - 21:45

Gérard Colomb choisit pour dircab à l'Intérieur Stéphane Fratacci, qui a géré le dossier Leonarda quand il fut préfet du Doubs.

Il fut également secrétaire national du ministère de l'identité nationale (Besson) sous Sarko... Cool
avatar

Tripop


Messages : 129
Date d'inscription : 04/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Tripop

Message par Tripop le Dim 21 Mai - 12:32

Fillon en a rêvé, Chouchou l'a fait !!  Cool


avatar

Tripop


Messages : 129
Date d'inscription : 04/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Tripop

Message par Tripop le Dim 21 Mai - 19:53

Il les collectionne celui-là... Cool

avatar

Tripop


Messages : 129
Date d'inscription : 04/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Tripop

Message par Angèle le Dim 21 Mai - 20:19

Tripop a écrit:
Il les collectionne celui-là... Cool

Bien fait !! Blanquer au piquet !
avatar

Angèle


Messages : 472
Date d'inscription : 08/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Tripop

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum