Macron, cet "homme nouveau" qui pue la vieille politique au service des dominants...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Macron, cet "homme nouveau" qui pue la vieille politique au service des dominants...

Message par Kristobal le Jeu 2 Aoû - 18:28

Macron, cet "homme nouveau" qui pue la vieille politique au service des dominants...
.
"Faute d’avoir été censuré par le Parlement, il faudra bien que ce pouvoir soit empêché par la société".
.

.
Comme l’a opportunément rappelé sur les réseaux sociaux l’historien Nicolas Offenstadt, « l’exercice de la violence physique contre des opposants politiques sans mandat légal, ou avec le soutien implicite des institutions, est un des traits marquants du fascisme ».

La violence supposée légitime de l’État y est supplantée par une violence partisane à l’abri d’une privatisation du pouvoir.

Si se dire que nous n’en sommes pas encore là est vrai, ce n’en est pas pour autant rassurant.

De même qu’idéologiquement, la courte échelle faite à la déchéance de nationalité a donné droit de cité aux refrains xénophobes de l’extrême droite, ce qui se donne à voir et à entendre dans l’affaire Benalla, c’est l’acceptation par ceux qui nous gouvernent de pratiques antidémocratiques fondées sur la violence contre celles et ceux qui les contestent.

On retrouve là les anciennes obsessions de ceux qui, se prenant pour les mousquetaires du roi, entendaient sanctuariser la sécurité présidentielle, ainsi que le théorisait la tristement fameuse « cellule de l’Élysée » sous la présidence de François Mitterrand. Sa mésaventure, qui se terminera devant la justice par des peines de prison avec sursis, suffit à nous rappeler ce que cache ce prétexte sécuritaire : une privatisation accentuée du pouvoir présidentiel.

À tous ces titres, l’affaire Benalla est évidemment une affaire d’État, puisque son siège est à l’Élysée, au plus près du président de la République. Si elle n’a pas l’ampleur ou la gravité de celles qui l’ont précédée sous la Cinquième République, de l’affaire Ben Barka sous de Gaulle à l’affaire Greenpeace sous Mitterrand, c’est parce que ses protagonistes ont été pris en flagrant délit au tout début de leur carrière de basse police et de haute courtisanerie. […]

vec ses protagonistes inédits et ses pratiques transgressives, la privatisation macronienne se révèle un nouvel épisode de la dégénérescence de la Cinquième République, alors qu’avant son élection, le candidat d’En Marche! prétendait la relever et l’élever. Tout pouvoir personnel étant tenté d’aller jusqu’au bout de lui-même, en faisant céder ce qui l’entrave, il serait bien naïf d’espérer qu’il se remette en cause. Tout au contraire, à la manière d’une bête blessée, Emmanuel Macron risque fort de s’entêter sur la voie d’un absolutisme présidentiel.

Il faut donc parier sur nous-mêmes, nos résistances, nos indépendances, nos solidarités, pour éviter une dérive qui affaiblira plus encore notre démocratie. Faute d’avoir été censuré par le Parlement, il faudra bien que ce pouvoir soit empêché par la société.
.

.
.
.
L'Etat liberticide, l'Etat des menteurs, des coquins et des cowboys fanfarrons (« qu’ils viennent me chercher »)
.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"La liberté économique c'est celle du riche de s'enrichir indéfiniment et c'est la liberté du pauvre de mourir de faim".
Lamartine
<
avatar

Kristobal


Messages : 3958
Date d'inscription : 04/01/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron, cet "homme nouveau" qui pue la vieille politique au service des dominants...

Message par Kristobal le Jeu 2 Aoû - 20:43

Un avis peut-être ????

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"La liberté économique c'est celle du riche de s'enrichir indéfiniment et c'est la liberté du pauvre de mourir de faim".
Lamartine
<
avatar

Kristobal


Messages : 3958
Date d'inscription : 04/01/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron, cet "homme nouveau" qui pue la vieille politique au service des dominants...

Message par Nestor_ le Jeu 2 Aoû - 21:04

Ouiii ...passe à autre chose steplé ..ça devient un tantinet relou .. tu peux mieux faire .. Wink
<
avatar

Nestor_


Messages : 673
Date d'inscription : 22/01/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron, cet "homme nouveau" qui pue la vieille politique au service des dominants...

Message par Mig le Jeu 2 Aoû - 21:16

Nestor_ a écrit:Ouiii ...passe à autre chose steplé ..ça devient un tantinet relou .. tu peux mieux faire .. Wink
Et toi tu peux mieux faire ?  Wink

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

<
avatar

Mig
Admin


Messages : 10197
Date d'inscription : 11/12/2016


http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron, cet "homme nouveau" qui pue la vieille politique au service des dominants...

Message par Alpha le Jeu 2 Aoû - 21:47

Mig a écrit:
Nestor_ a écrit:Ouiii ...passe à autre chose steplé ..ça devient un tantinet relou .. tu peux mieux faire .. Wink
Et toi tu peux mieux faire ?  Wink
Ben non, il peut pas mieux faire sinon, il aurait apporté des arguments détruisant ce que Kristo met en ligne de médiapart.

Une tête plate reste une tête plate!!!
<
avatar

Alpha


Messages : 639
Date d'inscription : 05/07/2018
Age : 68
Localisation : Drôme


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron, cet "homme nouveau" qui pue la vieille politique au service des dominants...

Message par Kristobal le Ven 3 Aoû - 0:16

Nestor_ a écrit:Ouiii ...passe à autre chose steplé ..ça devient un tantinet relou .. tu peux mieux faire .. Wink





Et toi tu passes à quoi ? Où sont donc tes arguments ?

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"La liberté économique c'est celle du riche de s'enrichir indéfiniment et c'est la liberté du pauvre de mourir de faim".
Lamartine
<
avatar

Kristobal


Messages : 3958
Date d'inscription : 04/01/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron, cet "homme nouveau" qui pue la vieille politique au service des dominants...

Message par ancien le Ven 3 Aoû - 12:29

A mon avis , sorti de la sieste et l'Olympia , il ne sait pas faire grand chose , cet hurluberlu .

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le jour ou la chasse aux cons et au FHaine sera ouverte , il y aura beaucoup de gibier .
<
avatar

ancien


Messages : 1230
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 71
Localisation : Charente


http://foudurail.soforums.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron, cet "homme nouveau" qui pue la vieille politique au service des dominants...

Message par Contenu sponsorisé

<

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum