« L’espèce menacée des scientifiques bourgeois »