Déçu de ne pas avoir reçu l’investiture de La République en marche, Benoît de Valicourt a décidé de se retirer tout en apportant son soutien à Lionel Causse. Ce dernier a retenu une Dacquoise comme suppléante