"Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Mig le Mar 17 Avr - 11:17

melusine a écrit:Dans un premier chapitre, M.G. Muzzarelli revient sur le voile en tant qu’héritage de l’Antiquité païenne récupéré par le christianisme. A l’époque il est porté essentiellement pour distinguer les femmes mariées des célibataires et des prostituées ; en Grèce la femme le porte aussi pour des raisons de pudeur et de modestie, tandis qu’à Rome il est associé religieusement aux Vestales. Il est probable que Paul de Tarse ait en tête leur exemple lorsqu’il rédige sa Première lettre aux Corinthiens, dont les prescriptions vestimentaires servent de base par aux réflexions chrétiennes. Cependant, M.G. Muzzarelli rappelle les écrits d’un autre auteur plus radical dans sa pensée, Tertullien qui fait de la femme un être suspect, porteuse de pêché, devant donc être mise sous contrôle et vouée de fait à la modestie voire à une certaine disparition dans l’espace public. Le voile et plus généralement le couvre-chef, devient l’instrument de ce contrôle et la traduction vestimentaire de la soumission naturelle et obligée de la femme à l’homme et à Dieu.

V'là  les paiens maintenant ahah ah:-)
Ben oui c'est ce que dit ce que j'avais collé  Wink

On doit à saint Paul d’avoir fait un impératif religieux de cette coutume inégalement répandue dans le monde antique.
<

Mig
Admin


Messages : 11166
Date d'inscription : 11/12/2016


http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Invité le Mar 17 Avr - 11:35

Mig a écrit:
cloudy a écrit:
Mig a écrit:Après avoir souligné ce paradoxe, B.N. Aboudrar remonte aux premiers temps de l’histoire du voile et du regard sur la femme voilée. Le premier constat est que le voile est d’abord un attribut de la femme chrétienne. On doit à saint Paul d’avoir fait un impératif religieux de cette coutume inégalement répandue dans le monde antique. La tradition patristique reprendra ensuite cette prescription de l’apôtre qui a pour principale signification de manifester la soumission des femmes aux hommes. Ainsi Tertullien (150-220 apr. J.‑C.) déclare : « Le chef de tout homme, c’est le Christ ; le chef de la femme, c’est l’homme ; et le chef du Christ, c’est Dieu. » En comparaison avec cette littérature chrétienne, le Coran dit peu sur le sujet. Tout juste conseille-t-il à certaines femmes de porter le voile pour signaler leur rang social. En ce sens, le voile n’est pas spécifiquement musulman. Mais, selon B.N. Aboudrar, il s’est répandu en terre d’islam comme signe de subordination de la femme, avant de devenir un enjeu symbolique de refus de la colonisation, puis une revendication d’indépendance culturelle par rapport à un Occident perçu comme hégémonique. Ce qui explique que, de nos jours, il puisse être autant porté comme un symbole de liberté que de sujétion.


Alors ?  Very Happy..un attribut de la femme chrétienne ... ah ah ah   Very Happy

""Tout juste conseille-t-il à certaines femmes de porter le voile pour signaler leur rang social. En ce sens, le voile n’est pas spécifiquement ""


"conseille" : t es sur ???

dans certaines cités c est pas vraiment un "conseil" mais une obligation !!! nuance !!!

et Tertullien c etait en 150 -220 apres JC ! on a EVOLUE depuis ca !!! t as remarque j espere ??? lol222
Oui c'est là que je comprends pas ...comment Dieu peut il évoluer ? ... Very Happy Ce qu'il disait avant, ce qu'il ordonnait avant aujourd'hui est caduque ..on pourrait même croire qu'il disait des conneries..mais j'ose pas y croire  Very Happy
bonne question !! c est pas dieu qui a evolué c est ceux qui y croient et qui en ont eu marre de suivre des coutumes idiotes !!!!

et comme ces coutumes ont ete ecrites par des hommes qui avaient entendu la voix d un dieu ......... t as qu a voir !!!

donc certains évoluent ... en bien , et d autres ..... en mal !!!!
<
avatar

Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Mig le Mar 17 Avr - 15:42

cloudy a écrit:
Mig a écrit:
cloudy a écrit:
Mig a écrit:Après avoir souligné ce paradoxe, B.N. Aboudrar remonte aux premiers temps de l’histoire du voile et du regard sur la femme voilée. Le premier constat est que le voile est d’abord un attribut de la femme chrétienne. On doit à saint Paul d’avoir fait un impératif religieux de cette coutume inégalement répandue dans le monde antique. La tradition patristique reprendra ensuite cette prescription de l’apôtre qui a pour principale signification de manifester la soumission des femmes aux hommes. Ainsi Tertullien (150-220 apr. J.‑C.) déclare : « Le chef de tout homme, c’est le Christ ; le chef de la femme, c’est l’homme ; et le chef du Christ, c’est Dieu. » En comparaison avec cette littérature chrétienne, le Coran dit peu sur le sujet. Tout juste conseille-t-il à certaines femmes de porter le voile pour signaler leur rang social. En ce sens, le voile n’est pas spécifiquement musulman. Mais, selon B.N. Aboudrar, il s’est répandu en terre d’islam comme signe de subordination de la femme, avant de devenir un enjeu symbolique de refus de la colonisation, puis une revendication d’indépendance culturelle par rapport à un Occident perçu comme hégémonique. Ce qui explique que, de nos jours, il puisse être autant porté comme un symbole de liberté que de sujétion.


Alors ?  Very Happy..un attribut de la femme chrétienne ... ah ah ah   Very Happy

""Tout juste conseille-t-il à certaines femmes de porter le voile pour signaler leur rang social. En ce sens, le voile n’est pas spécifiquement ""


"conseille" : t es sur ???

dans certaines cités c est pas vraiment un "conseil" mais une obligation !!! nuance !!!

et Tertullien c etait en 150 -220 apres JC ! on a EVOLUE depuis ca !!! t as remarque j espere ??? lol222
Oui c'est là que je comprends pas ...comment Dieu peut il évoluer ? ... Very Happy Ce qu'il disait avant, ce qu'il ordonnait avant aujourd'hui est caduque ..on pourrait même croire qu'il disait des conneries..mais j'ose pas y croire  Very Happy
bonne question !! c est pas dieu qui a evolué c est ceux qui y croient et qui en ont eu marre de suivre des coutumes idiotes !!!!

et comme ces coutumes ont ete ecrites par des hommes qui avaient entendu la voix d un dieu ......... t as qu a voir !!!

donc certains évoluent ... en bien , et d autres ..... en mal !!!!
Ben ça c'est pas bien ..on a la foi ou pas ...et non pas accepter ce qui nous arrange et rejeter ce qui nous arrange pas  Wink
<
avatar

Mig
Admin


Messages : 11166
Date d'inscription : 11/12/2016


http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Sapeur Lipopète le Mar 17 Avr - 16:14

J'ai vu Dhieut ! Il est dans une cellule matelassée avec une camisole. D'ailleurs ça va bientôt l'heure de sa douche froide... .
<
avatar

Sapeur Lipopète


Messages : 339
Date d'inscription : 30/11/2017


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Invité le Mar 17 Avr - 16:23

Mig a écrit:
melusine a écrit:Dans un premier chapitre, M.G. Muzzarelli revient sur le voile en tant qu’héritage de l’Antiquité païenne récupéré par le christianisme. A l’époque il est porté essentiellement pour distinguer les femmes mariées des célibataires et des prostituées ; en Grèce la femme le porte aussi pour des raisons de pudeur et de modestie, tandis qu’à Rome il est associé religieusement aux Vestales. Il est probable que Paul de Tarse ait en tête leur exemple lorsqu’il rédige sa Première lettre aux Corinthiens, dont les prescriptions vestimentaires servent de base par aux réflexions chrétiennes. Cependant, M.G. Muzzarelli rappelle les écrits d’un autre auteur plus radical dans sa pensée, Tertullien qui fait de la femme un être suspect, porteuse de pêché, devant donc être mise sous contrôle et vouée de fait à la modestie voire à une certaine disparition dans l’espace public. Le voile et plus généralement le couvre-chef, devient l’instrument de ce contrôle et la traduction vestimentaire de la soumission naturelle et obligée de la femme à l’homme et à Dieu.

V'là  les paiens maintenant ahah ah:-)
Ben oui c'est ce que dit ce que j'avais collé  Wink

On doit à saint Paul d’avoir fait un impératif religieux de cette coutume inégalement répandue dans le monde antique.

T'avais pas mis en bien rouge quelque chose pour attirer l'attention et faire croire que ce sont les chrétiennes les premières concernées.? Hum, non?
On voit bien quelles sont les civilisations qui s'en sont débarrassé et celles qui en relancent la mode,hein!
<
avatar

Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Invité le Mar 17 Avr - 16:24

Sapeur Lipopète a écrit:J'ai vu Dhieut ! Il est dans une cellule matelassée avec une camisole. D'ailleurs ça va bientôt l'heure de sa douche froide... .

Ouvre le robinet au maximum
<
avatar

Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Invité le Mar 17 Avr - 16:50

Mon pauvre Mig, je te l'ai dit, tu fûmes trop et les vapeurs nocives du tabac te font dire des grosses bêtises en matière de voile...
Lutte contre le colonialisme ? Rien que çà ? Non mon pépère, la femme étant soumise à l'homme en Islam, et ce toujours en plein XXIème siècle, c'est l'homme qui, pour la protéger des regards libidineux du mécréant a décidé de la voiler de haut en bas !
En Islam, il y a deux versets concernant les voiles, adressés uniquement aux femmes du prophète. C'est par la suite que cela a été étendu à toutes les Musulmanes. Selon la "Déclaration des droits de l'homme en islam", l'habillement féminin que l'Islam entend promouvoir et défendre doit être: modestie et discrétion car tout effort d'embellissement mène au pêché et constitue une invite à l'illicite pour l'homme.
C'est clair, non ?
<
avatar

Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Invité le Mar 17 Avr - 17:03

ne pas confondre le foulard que mettaient les femmes par le passé, avec le voile actuel!
<
avatar

Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par haroun 6259 le Mar 17 Avr - 17:25

Mig a écrit:
cloudy a écrit:
Mig a écrit:Après avoir souligné ce paradoxe, B.N. Aboudrar remonte aux premiers temps de l’histoire du voile et du regard sur la femme voilée. Le premier constat est que le voile est d’abord un attribut de la femme chrétienne. On doit à saint Paul d’avoir fait un impératif religieux de cette coutume inégalement répandue dans le monde antique. La tradition patristique reprendra ensuite cette prescription de l’apôtre qui a pour principale signification de manifester la soumission des femmes aux hommes. Ainsi Tertullien (150-220 apr. J.‑C.) déclare : « Le chef de tout homme, c’est le Christ ; le chef de la femme, c’est l’homme ; et le chef du Christ, c’est Dieu. » En comparaison avec cette littérature chrétienne, le Coran dit peu sur le sujet. Tout juste conseille-t-il à certaines femmes de porter le voile pour signaler leur rang social. En ce sens, le voile n’est pas spécifiquement musulman. Mais, selon B.N. Aboudrar, il s’est répandu en terre d’islam comme signe de subordination de la femme, avant de devenir un enjeu symbolique de refus de la colonisation, puis une revendication d’indépendance culturelle par rapport à un Occident perçu comme hégémonique. Ce qui explique que, de nos jours, il puisse être autant porté comme un symbole de liberté que de sujétion.


Alors ?  Very Happy..un attribut de la femme chrétienne ... ah ah ah   Very Happy

""Tout juste conseille-t-il à certaines femmes de porter le voile pour signaler leur rang social. En ce sens, le voile n’est pas spécifiquement ""


"conseille" : t es sur ???

dans certaines cités c est pas vraiment un "conseil" mais une obligation !!! nuance !!!

et Tertullien c etait en 150 -220 apres JC ! on a EVOLUE depuis ca !!! t as remarque j espere ??? lol222
Oui c'est là que je comprends pas ...comment Dieu peut il évoluer ? ... Very Happy Ce qu'il disait avant, ce qu'il ordonnait avant aujourd'hui est caduque ..on pourrait même croire qu'il disait des conneries..mais j'ose pas y croire  Very Happy

Bah ! C'est forcé qu'une religion évolue avec le temps, sinon les juifs en seraient encore à lapider les femmes ET les hommes adultères  :-)
Et à envoyer un bouc "émissaire" crever de faim dans le désert pour se débarrasser de tous les péchés du monde .
Dieu étant à proprement parler " inimaginable" ( on ne peut pas s'en faire une image" ), mais étant donné que l'homme a besoin de concret, et est presque incapable d'abstraction, il est normal que les dogmes évoluent . C'est commun à toutes les religions, et à toutes les idéologies .
" La lettre tue, mais l'Esprit vivifie" ( c'est l'apôtre Paul de Tarse qui l'a dit )
:-)
<
avatar

haroun 6259


Messages : 415
Date d'inscription : 18/02/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Invité le Mar 17 Avr - 17:36

haroun 6259 a écrit:
Mig a écrit:
cloudy a écrit:

""Tout juste conseille-t-il à certaines femmes de porter le voile pour signaler leur rang social. En ce sens, le voile n’est pas spécifiquement ""


"conseille" : t es sur ???

dans certaines cités c est pas vraiment un "conseil" mais une obligation !!! nuance !!!

et Tertullien c etait en 150 -220 apres JC ! on a EVOLUE depuis ca !!! t as remarque j espere ??? lol222
Oui c'est là que je comprends pas ...comment Dieu peut il évoluer ? ... Very Happy Ce qu'il disait avant, ce qu'il ordonnait avant aujourd'hui est caduque ..on pourrait même croire qu'il disait des conneries..mais j'ose pas y croire  Very Happy

Bah ! C'est forcé qu'une religion évolue avec le temps, sinon les juifs en seraient encore à lapider les femmes ET les hommes adultères  :-)
Et à envoyer un bouc "émissaire" crever de faim dans le désert pour se débarrasser de tous les péchés du monde .
Dieu étant à proprement parler " inimaginable" ( on ne peut pas s'en faire une image" ), mais étant donné que l'homme a besoin de concret, et est presque incapable d'abstraction, il est normal que les dogmes évoluent . C'est commun à toutes les religions, et à toutes les idéologies .
" La lettre tue, mais l'Esprit vivifie" ( c'est l'apôtre Paul de Tarse qui l'a dit )
:-)


Eh bien, y'en a qui"evoluent" en sens inverse :-)
<
avatar

Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par haroun 6259 le Mar 17 Avr - 17:55

Mig a écrit:Après avoir souligné ce paradoxe, B.N. Aboudrar remonte aux premiers temps de l’histoire du voile et du regard sur la femme voilée. Le premier constat est que le voile est d’abord un attribut de la femme chrétienne. On doit à saint Paul d’avoir fait un impératif religieux de cette coutume inégalement répandue dans le monde antique. La tradition patristique reprendra ensuite cette prescription de l’apôtre qui a pour principale signification de manifester la soumission des femmes aux hommes. Ainsi Tertullien (150-220 apr. J.‑C.) déclare : « Le chef de tout homme, c’est le Christ ; le chef de la femme, c’est l’homme ; et le chef du Christ, c’est Dieu. » En comparaison avec cette littérature chrétienne, le Coran dit peu sur le sujet. Tout juste conseille-t-il à certaines femmes de porter le voile pour signaler leur rang social. En ce sens, le voile n’est pas spécifiquement musulman. Mais, selon B.N. Aboudrar, il s’est répandu en terre d’islam comme signe de subordination de la femme, avant de devenir un enjeu symbolique de refus de la colonisation, puis une revendication d’indépendance culturelle par rapport à un Occident perçu comme hégémonique. Ce qui explique que, de nos jours, il puisse être autant porté comme un symbole de liberté que de sujétion.


Alors ?  Very Happy..un attribut de la femme chrétienne ... ah ah ah   Very Happy
Oui, l'apôtre Paul de Tarse a écrit cela vers l'an 50;
Mais il est faux, ou du moins très exagéré, de dire que le port du voile féminin ( qui n'était pas une burka ! ) était une coutume " inégalement répandue dans le monde antique".
C'est tout le contraire : dans le monde juif ( rappelons que Paul de Tarse, de double culture juive et grecque ), les femmes, lorsqu'elles sortaient de chez elles et spécialement pour se rendre à la synagogue,, les femmes relevaient leurs cheveux avec des rubans ou avec une résille, et elles mettaient par dessus un petit voile qui leur couvrait la tête.
Etaler ses cheveux, les faire flotter sur ses épaules ( avoir la tête découverte ) était une attitude inconvenante, qui faisait qu'une femme sortant dans la rue pouvait être immédiatement répudiée !
A l'inverse, dans certains cultes païenes ( comme dans les réunions dyonisaques ), les femmes n'avaient qu'un ruban pour retenir leurs cheveux épars.
Et les prêtresses d'Isis - il y en vait beaucoup à Corinthe - et les prostituées sacrées avaient les cheveux libres.
Rappelons que Paul s'adresse aux Corinthiens.

Paul est tout simplement influencé par ce qu'il voit autour de lui, que ce soit dans les pays du bassin méditerranéen qu'il a arpentés.
Terminons par deux réflexions de Paul : " Tout est permis, mais tout ne convient pas "
Et aussi, pour ceux qui voient en lui un mysogyne ( alors que les noms d'une vingtaine de femmes figurent dans ses Lettres ) : " La femme est inséparable de l'homme et l'homme de la femme, devant le Seigneur. Car si la femme a été tirée de l'homme, l'homme naît de la femme et tout vient de Dieu "
<
avatar

haroun 6259


Messages : 415
Date d'inscription : 18/02/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Mig le Mar 17 Avr - 19:17

Caïman13 a écrit:Mon pauvre Mig, je te l'ai dit, tu fûmes trop et les vapeurs nocives du tabac te font dire des grosses bêtises en matière de voile...
Lutte contre le colonialisme ? Rien que çà ? Non mon pépère, la femme étant soumise à l'homme en Islam, et ce toujours en plein XXIème siècle, c'est l'homme qui, pour la protéger des regards libidineux du mécréant a décidé de la voiler de haut en bas !
En Islam, il y a deux versets concernant les voiles, adressés uniquement aux femmes du prophète. C'est par la suite que cela a été étendu à toutes les Musulmanes. Selon la "Déclaration des droits de l'homme en islam", l'habillement féminin que l'Islam entend promouvoir et défendre doit être: modestie et discrétion car tout effort d'embellissement mène au pêché et constitue une invite à l'illicite pour l'homme.
C'est clair, non ?
On doit à saint Paul d’avoir fait un impératif religieux de cette coutume inégalement répandue dans le monde antique.


Et là c'est clair ? ...adresse toi à Paulo..pas Bismuth  Wink



Et puis je suppose ..que tu as ces versets sous la main ..si tu peux les coller ..ou même donner la source ..ça serait bien  Wink
<
avatar

Mig
Admin


Messages : 11166
Date d'inscription : 11/12/2016


http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Mig le Mar 17 Avr - 19:20

haroun 6259 a écrit:
Mig a écrit:Après avoir souligné ce paradoxe, B.N. Aboudrar remonte aux premiers temps de l’histoire du voile et du regard sur la femme voilée. Le premier constat est que le voile est d’abord un attribut de la femme chrétienne. On doit à saint Paul d’avoir fait un impératif religieux de cette coutume inégalement répandue dans le monde antique. La tradition patristique reprendra ensuite cette prescription de l’apôtre qui a pour principale signification de manifester la soumission des femmes aux hommes. Ainsi Tertullien (150-220 apr. J.‑C.) déclare : « Le chef de tout homme, c’est le Christ ; le chef de la femme, c’est l’homme ; et le chef du Christ, c’est Dieu. » En comparaison avec cette littérature chrétienne, le Coran dit peu sur le sujet. Tout juste conseille-t-il à certaines femmes de porter le voile pour signaler leur rang social. En ce sens, le voile n’est pas spécifiquement musulman. Mais, selon B.N. Aboudrar, il s’est répandu en terre d’islam comme signe de subordination de la femme, avant de devenir un enjeu symbolique de refus de la colonisation, puis une revendication d’indépendance culturelle par rapport à un Occident perçu comme hégémonique. Ce qui explique que, de nos jours, il puisse être autant porté comme un symbole de liberté que de sujétion.


Alors ?  Very Happy..un attribut de la femme chrétienne ... ah ah ah   Very Happy
Oui, l'apôtre Paul de Tarse a écrit cela vers l'an 50;
Mais il est faux, ou du moins très exagéré, de dire que le port du voile féminin ( qui n'était pas une burka ! ) était une coutume " inégalement répandue dans le monde antique".
Voilà Melu ..t'as tout faux  Very Happy
<
avatar

Mig
Admin


Messages : 11166
Date d'inscription : 11/12/2016


http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Invité le Mar 17 Avr - 19:28

Mig a écrit:
haroun 6259 a écrit:
Mig a écrit:Après avoir souligné ce paradoxe, B.N. Aboudrar remonte aux premiers temps de l’histoire du voile et du regard sur la femme voilée. Le premier constat est que le voile est d’abord un attribut de la femme chrétienne. On doit à saint Paul d’avoir fait un impératif religieux de cette coutume inégalement répandue dans le monde antique. La tradition patristique reprendra ensuite cette prescription de l’apôtre qui a pour principale signification de manifester la soumission des femmes aux hommes. Ainsi Tertullien (150-220 apr. J.‑C.) déclare : « Le chef de tout homme, c’est le Christ ; le chef de la femme, c’est l’homme ; et le chef du Christ, c’est Dieu. » En comparaison avec cette littérature chrétienne, le Coran dit peu sur le sujet. Tout juste conseille-t-il à certaines femmes de porter le voile pour signaler leur rang social. En ce sens, le voile n’est pas spécifiquement musulman. Mais, selon B.N. Aboudrar, il s’est répandu en terre d’islam comme signe de subordination de la femme, avant de devenir un enjeu symbolique de refus de la colonisation, puis une revendication d’indépendance culturelle par rapport à un Occident perçu comme hégémonique. Ce qui explique que, de nos jours, il puisse être autant porté comme un symbole de liberté que de sujétion.


Alors ?  Very Happy..un attribut de la femme chrétienne ... ah ah ah   Very Happy
Oui, l'apôtre Paul de Tarse a écrit cela vers l'an 50;
Mais il est faux, ou du moins très exagéré, de dire que le port du voile féminin ( qui n'était pas une burka ! ) était une coutume " inégalement répandue dans le monde antique".
Voilà Melu ..t'as tout faux  Very Happy


Tu m'expliqueras en quoi j'ai "tout faux',j'ai posté ça hier


Dans un premier chapitre, M.G. Muzzarelli revient sur le voile en tant qu’héritage de l’Antiquité païenne récupéré par le christianisme. A l’époque il est porté essentiellement pour distinguer les femmes mariées des célibataires et des prostituées ; en Grèce la femme le porte aussi pour des raisons de pudeur et de modestie, tandis qu’à Rome il est associé religieusement aux Vestales. Il est probable que Paul de Tarse ait en tête leur exemple lorsqu’il rédige sa Première lettre aux Corinthiens, dont les prescriptions vestimentaires servent de base par aux réflexions chrétiennes. Cependant, M.G. Muzzarelli rappelle les écrits d’un autre auteur plus radical dans sa pensée, Tertullien qui fait de la femme un être suspect, porteuse de pêché, devant donc être mise sous contrôle et vouée de fait à la modestie voire à une certaine disparition dans l’espace public. Le voile et plus généralement le couvre-chef, devient l’instrument de ce contrôle et la traduction vestimentaire de la soumission naturelle et obligée de la femme à l’homme et à Dieu.
<
avatar

Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Invité le Mar 17 Avr - 19:33

. Jusqu'en 2003, quand l'historien britannique Lloyd Llewellyn-Jones (voir encadré) a proposé la première étude systématique du phénomène. Le voilement des femmes est mentionné pour la première fois dans les royaumes de Mésopotamie. Dès 1921, dans un article sur « Le voile en Assyrie antique », l'orientaliste américain Morris Jastrow (1861-1921) détaillait les de tablettes déterrées à Assur (nord de l'actuel Irak). Ces lois, établies vers 1200 avant notre ère, sont les premières connues à imposer le voile : « Les femmes mariées, les veuves et les femmes assyriennes ne doivent pas avoir la tête découverte quand elles sortent dans la rue », edictaient- elles


Ce ne sont donc pas les chrétiennes qui ont porté le voile en premier

De toute façon, ce n'était pas le sujet..le sujet c'était castaner qui avait tout faux quand il prétendait que les femmes cathos le portaient il y a 2 - 3 décennies
<
avatar

Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Mig le Mar 17 Avr - 19:52

melusine a écrit:
Mig a écrit:
haroun 6259 a écrit:
Mig a écrit:Après avoir souligné ce paradoxe, B.N. Aboudrar remonte aux premiers temps de l’histoire du voile et du regard sur la femme voilée. Le premier constat est que le voile est d’abord un attribut de la femme chrétienne. On doit à saint Paul d’avoir fait un impératif religieux de cette coutume inégalement répandue dans le monde antique. La tradition patristique reprendra ensuite cette prescription de l’apôtre qui a pour principale signification de manifester la soumission des femmes aux hommes. Ainsi Tertullien (150-220 apr. J.‑C.) déclare : « Le chef de tout homme, c’est le Christ ; le chef de la femme, c’est l’homme ; et le chef du Christ, c’est Dieu. » En comparaison avec cette littérature chrétienne, le Coran dit peu sur le sujet. Tout juste conseille-t-il à certaines femmes de porter le voile pour signaler leur rang social. En ce sens, le voile n’est pas spécifiquement musulman. Mais, selon B.N. Aboudrar, il s’est répandu en terre d’islam comme signe de subordination de la femme, avant de devenir un enjeu symbolique de refus de la colonisation, puis une revendication d’indépendance culturelle par rapport à un Occident perçu comme hégémonique. Ce qui explique que, de nos jours, il puisse être autant porté comme un symbole de liberté que de sujétion.


Alors ?  Very Happy..un attribut de la femme chrétienne ... ah ah ah   Very Happy
Oui, l'apôtre Paul de Tarse a écrit cela vers l'an 50;
Mais il est faux, ou du moins très exagéré, de dire que le port du voile féminin ( qui n'était pas une burka ! ) était une coutume " inégalement répandue dans le monde antique".
Voilà Melu ..t'as tout faux  Very Happy


Tu m'expliqueras en quoi j'ai "tout faux',j'ai posté ça  hier


Dans un premier chapitre, M.G. Muzzarelli revient sur le voile en tant qu’héritage de l’Antiquité païenne récupéré par le christianisme. A l’époque il est porté essentiellement pour distinguer les femmes mariées des célibataires et des prostituées ; en Grèce la femme le porte aussi pour des raisons de pudeur et de modestie, tandis qu’à Rome il est associé religieusement aux Vestales. Il est probable que Paul de Tarse ait en tête leur exemple lorsqu’il rédige sa Première lettre aux Corinthiens, dont les prescriptions vestimentaires servent de base par aux réflexions chrétiennes. Cependant, M.G. Muzzarelli rappelle les écrits d’un autre auteur plus radical dans sa pensée, Tertullien qui fait de la femme un être suspect, porteuse de pêché, devant donc être mise sous contrôle et vouée de fait à la modestie voire à une certaine disparition dans l’espace public. Le voile et plus généralement le couvre-chef, devient l’instrument de ce contrôle et la traduction vestimentaire de la soumission naturelle et obligée de la femme à l’homme et à Dieu.
Ben je ne sais pas moi ..c'est d'après que haroun dit  Very Happy
<
avatar

Mig
Admin


Messages : 11166
Date d'inscription : 11/12/2016


http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Mig le Mar 17 Avr - 19:58

Maréaction a écrit:ne pas confondre le foulard que mettaient les femmes par le passé, avec le voile actuel!
C'était pour quoi faire ? ..pour faire joli ? ..ou pour ne pas attraper des poux ?  Very Happy
<
avatar

Mig
Admin


Messages : 11166
Date d'inscription : 11/12/2016


http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Invité le Mar 17 Avr - 20:44

Mig a écrit:
Maréaction a écrit:ne pas confondre le foulard que mettaient les femmes par le passé, avec le voile actuel!
C'était pour quoi faire ? ..pour faire joli ? ..ou pour ne pas attraper des poux ?  Very Happy
Pour vous faire parler! tout simplement, je savais que vous arriveriez immédiatement! j'ai encore gagné!
<
avatar

Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par haroun 6259 le Mar 17 Avr - 23:02

Mig a écrit:
melusine a écrit:
Mig a écrit:
Voilà Melu ..t'as tout faux  Very Happy


Tu m'expliqueras en quoi j'ai "tout faux',j'ai posté ça  hier


Dans un premier chapitre, M.G. Muzzarelli revient sur le voile en tant qu’héritage de l’Antiquité païenne récupéré par le christianisme. A l’époque il est porté essentiellement pour distinguer les femmes mariées des célibataires et des prostituées ; en Grèce la femme le porte aussi pour des raisons de pudeur et de modestie, tandis qu’à Rome il est associé religieusement aux Vestales. Il est probable que Paul de Tarse ait en tête leur exemple lorsqu’il rédige sa Première lettre aux Corinthiens, dont les prescriptions vestimentaires servent de base par aux réflexions chrétiennes. Cependant, M.G. Muzzarelli rappelle les écrits d’un autre auteur plus radical dans sa pensée, Tertullien qui fait de la femme un être suspect, porteuse de pêché, devant donc être mise sous contrôle et vouée de fait à la modestie voire à une certaine disparition dans l’espace public. Le voile et plus généralement le couvre-chef, devient l’instrument de ce contrôle et la traduction vestimentaire de la soumission naturelle et obligée de la femme à l’homme et à Dieu.
Ben je ne sais pas moi ..c'est d'après que haroun dit  Very Happy
Mais je suis d'accord avec Mélusine ! C'est ne pas porter le voile, dans les sociétés antiques du bassin méditerranéen, qui était l'exception pour les femmes. L'apôtre Paul de Tarse ne fait que rappeler que les femmes "bien", les femmes de bonne moralité ( celles qu'il voit dans les villes qu'il visite ) portent un foulard .
<
avatar

haroun 6259


Messages : 415
Date d'inscription : 18/02/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par haroun 6259 le Mar 17 Avr - 23:06

mais Castaner ne vivait pas à l'époque de saint Paul.  :-)
<
avatar

haroun 6259


Messages : 415
Date d'inscription : 18/02/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Mig le Mer 18 Avr - 8:51

haroun 6259 a écrit:
Mig a écrit:
melusine a écrit:
Mig a écrit:
Voilà Melu ..t'as tout faux  Very Happy


Tu m'expliqueras en quoi j'ai "tout faux',j'ai posté ça  hier


Dans un premier chapitre, M.G. Muzzarelli revient sur le voile en tant qu’héritage de l’Antiquité païenne récupéré par le christianisme. A l’époque il est porté essentiellement pour distinguer les femmes mariées des célibataires et des prostituées ; en Grèce la femme le porte aussi pour des raisons de pudeur et de modestie, tandis qu’à Rome il est associé religieusement aux Vestales. Il est probable que Paul de Tarse ait en tête leur exemple lorsqu’il rédige sa Première lettre aux Corinthiens, dont les prescriptions vestimentaires servent de base par aux réflexions chrétiennes. Cependant, M.G. Muzzarelli rappelle les écrits d’un autre auteur plus radical dans sa pensée, Tertullien qui fait de la femme un être suspect, porteuse de pêché, devant donc être mise sous contrôle et vouée de fait à la modestie voire à une certaine disparition dans l’espace public. Le voile et plus généralement le couvre-chef, devient l’instrument de ce contrôle et la traduction vestimentaire de la soumission naturelle et obligée de la femme à l’homme et à Dieu.
Ben je ne sais pas moi ..c'est d'après que haroun dit  Very Happy
Mais je suis d'accord avec Mélusine ! C'est ne pas porter le voile, dans les sociétés antiques du bassin méditerranéen, qui était l'exception pour les femmes. L'apôtre Paul de Tarse ne fait que rappeler que les femmes "bien", les femmes de bonne moralité ( celles qu'il voit dans les villes qu'il visite ) portent un foulard .
Ah ok ..c'est sur le "inégalement" que tu n'es pas d'accord  Wink

Mais bon ensuite Paulo en a fait un impératif religieux  Wink
<
avatar

Mig
Admin


Messages : 11166
Date d'inscription : 11/12/2016


http://forum-moins.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Quand nos mamans portaient le voile catholique" : l'histoire fantasmée de Castaner

Message par Contenu sponsorisé

<

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum