Habituellement prompt à instruire des procès en malversation à ses adversaires, le FN reste silencieux contre son grand rival. Et ce n'est pas un hasard.